Une solution éthique et solidaire

Contribuer au développement de l’agriculture guyanaise

L’apport réalisé en contrepartie d’une réduction d’impôt supérieure est injecté dans le financement des besoins en travaux d’aménagement de l’agriculture guyanaise.

Le dispositif Girardin Agricole se focalise exclusivement sur des améliorations foncières temporaires indispensables pour le développement de l’agriculture guyanaise :

  • La création de dessertes agricoles (pistes agricoles) – l’accessibilité à la parcelle est indispensable pour l’agriculteur
  • La création de canaux – toute production agricole est contrainte à la maîtrise de l’eau
  • La création de pâtures – c’est le secteur agricole qui crée le plus et le plus vite de la Surface Agricole Utile (SAU)

C’est dans une démarche éthique et solidaire que Dom Com Invest et les investisseurs fiscaux qu’elle représente viennent soutenir notamment la communauté Hmong, peuple montagnard originaire du Haut-Laos, qui a fui la répression dont il a été victime à la fin de la guerre d’Indochine.

Installé en Guyane depuis le milieu des années 70, les Hmong ont modernisé et dynamisé une filière agricole jusque-là quasi inexistante et sont devenus depuis les premiers producteurs de fruits et légumes en Guyane.

Des risques d’exploitation limités au strict minimum

Les exploitants agricoles bénéficiaires du dispositif Girardin Agricole cofinancent les investissements et s’engagent contractuellement à respecter les règles et obligations de l’article 199 undecies B du CGI.

Si l’un des exploitants venait à se trouver en difficulté, les investissements seraient alors repris par un nouvel exploitant dans les mêmes conditions.

Cet engagement fort des agriculteurs, dans une relation gagnant/gagnant avec les investisseurs fiscaux, fournit à vos clients l’assurance de la bonne fin fiscale de leur réduction d’impôt.

Vous avez une question, besoin d'une précision ?

CONTACTEZ NOUS

Un dispositif d’aide fiscal au profit de populations méritantes

Depuis son lancement par Dom Com Invest en 2011, le dispositif Girardin Agricole a permis de contribuer au financement de plus de 130 millions d’euros d’immobilisations dans la filière agricole guyanaise.

Ces investissements ont pour objectif de permettre le développement des exploitations agricoles et de bénéficier à l’autonomie agro-alimentaire de la Guyane.

Depuis, plusieurs effets positifs ont été constatés : les agriculteurs travaillent dans de bien meilleures conditions, ils bénéficient d’un dispositif d’aide à l’investissement efficace et la production locale générée sert à tous les guyanais en limitant de fait les importations.