Exemple de calcul de réduction d’impôt

Par exemple, un contribuable souhaite bénéficier d’une réduction de son impôt sur le revenu 2016 à hauteur de 30.000 €. Par hypothèse, il met en place sa souscription au 4ème trimestre 2016.

A – Apport à fonds perdus sur une base de 81,00 %* –  24.300 €   
B – Réduction d’impôt 2016 souscrite + 30.000 €**
C – Gain net en pouvoir d’achat immédiat = B – A + 5.700 €
Rentabilité nette = C/A    23,46 %

* taux d’apport – 4ème trimestre 2016 – le taux représente le % de la réduction d’impôt sur les revenus 2016 souscrite

** : 44% de la réduction d’impôt est retenue dans le cadre du calcul du double plafonnement des niches fiscales, soit 13 200€

Dans cet exemple, au delà du gain en pouvoir d’achat réalisé, son choix sera déterminé en fonction des réductions d’impôt dont il bénéfice déjà et qui impactent le calcul du double plafonnement des niches fiscales. L’assistance d’un conseil agréé, dont le coût de la prestation est incluse dans l’offre, est fortement recommandée pour valider le montant de la souscription optimale.

Pourquoi la Girardin Agricole peut réduire l'impôt de vos clients jusqu'à 25%

Découvrez à quelle hausse du pouvoir d'achat votre client peut prétendre