Comment réduire efficacement l’impact financier de son impôt d’environ 20%, chaque année sur la période 2019-2025, avec un effort financier unique ?

Le prélèvement à la source est une nouvelle manière d’aborder l’impôt. En effet, on payera un impôt brut sur le revenu 2019 et les avantages fiscaux 2019 ne seront pris en compte que l’année suivante.

Les avantages fiscaux mis en place en 2019 viendront donc soit en déduction de l’impôt qui n’aurait pas été prélevé à la source (sur les revenus dits exceptionnels) et/ou soit remboursés par le Trésor Public en août/sept 2020 lors de la liquidation de l’impôt de l’année 2019.

Sauf à subir, vous pouvez agir pour conserver la maîtrise de votre impôt et amortir les effets néfastes de trésorerie de cette réforme en limitant au maximum l’effort financier à mobiliser.

La solution que nous privilégions est le dispositif Girardin Agricole qui a fait ses preuves depuis 2011 en accompagnant efficacement le développement économique de la filière agricole guyanaise. En effet, le dispositif Girardin fait bénéficier d’une réduction d’impôt supérieure au montant de l’apport réalisé et génère une baisse de l’impact financier de son impôt de 20%.

Tout contribuable qui choisira cette voie pourra continuer cette stratégie simple pour les années suivantes et bénéficier durablement d’un avantage financier substantiel, la loi Girardin ayant été prolongée au minimum jusqu’en 2025, tout en ayant la certitude d’un impôt utile.

 

Quel est l’impact financier d’une stratégie moyen terme de mobilisation de la réduction d’impôt Girardin disponible mise en place en février-mars 2019 ?

Prenons pour hypothèse un foyer fiscal acquittant habituellement un impôt sur le revenu de 25.000 € chaque année et qui ne dispose pas de réductions d’impôt existantes pour 2019. Avec un apport de 20.000 € (taux d’apport de 80% de la réduction d’impôt cible) il bénéficiera d’une réduction d’impôt de 25.000 € qui lui sera remboursée par le Trésor Public en septembre de l’année suivante et/ou viendra en déduction de l’impôt dû sur des revenus non concernés par le prélèvement de l’impôt à la source.

En l’état actuel des textes, il est possible de réaliser une projection financière d’une stratégie qu’il pourrait mettre en œuvre pour optimiser l’impact financier du prélèvement de l’impôt à la source en autofinancement jusqu’à 2025 inclus.

 

Mise en place : trésorerie disponible ou financement bancaire ?

La plateforme domcomagricole.fr permet de souscrire 100% en ligne à des projets éligibles.Soit le contribuable dispose de la trésorerie disponible pour réaliser l’apport financier nécessaire l’année de mise en place, soit il décide de l’emprunter auprès de sa banque dans le cadre d’un prêt personnel à un taux très attractif actuellement. En effet, pourquoi puiser dans ses réserves alors que vous allez devoir faire une avance de trésorerie à l’État à compter de janvier 2019 avec le prélèvement de votre impôt à la source.

 

Projection financière 2019-2025 – Hypothèses retenues [1]

Réduction d’impôt Girardin disponible : 25.000 €

Apport réalisé en février-mars 2019 (Taux 80%) : 20.000 €

Apport réalisé à partir de sept. 2020 (Taux 82%) jusqu’en sept. 2025 par remploi de la réduction d’impôt remboursée par le Trésor Public : 20.500 €

 

Financement comptant [1]

Flux en € 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026
Apport Girardin -20.000 -20.500 -20.500 -20.500 -20.500 -20.500 -20.500
Réduction IR 25.000 25.000 25.000 25.000 25.000 25.000 25.000
Solde annuel -20.000 4.500 4.500 4.500 4.500 4.500 4.500 25.000
Cumul trésorerie -20.000 -15.500 -11.000 – 6.500 -2.000 2.500 7.000 32.000

Avec un apport financier de 20.000€ en 2019, le gain en pouvoir d’achat global prévisionnel généré par cette stratégie fiscale 2019-2025 est de 32.000 €.

 

Financement à crédit [1]

Crédit personnel sur 4 ans au taux de 3% pour financer l’apport de 20.000 euros réalisé en février-mars 2019. Le remboursement de l’emprunt est de 459,16€ par mois, soit 5.510€ par an avec par hypothèse, un premier remboursement mensuel en avril 2019.

Flux en € 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026
Apport Girardin A crédit -20.500 -20.500 -20.500 -20.500 -20.500 -20.500
Réduction IR 25.000 25.000 25.000 25.000 25.000 25.000 25.000
Crédit banque -4.132 -5.510 -5.510 -5.510 -1.378  
Solde annuel – 4.132 – 1.010 – 1.010 – 1.010 4.500 4.500 4.500 25.000
Cumul trésorerie -4.132 -5.142 – 6.152 -7.162 – 4.040 460 4.960 29.960

Avec un levier de financement bancaire mis en place en 2019 et un effort financier très limité, le gain en pouvoir d’achat global prévisionnel généré par cette stratégie fiscale 2019-2025 est de 29.960 €.

[1] Cette projection financière est établie au regard des conditions de souscription disponibles sur la plateforme domcomagricole.fr qui peuvent faire l’objet de modifications en cas d’évolutions législatives sur les conditions d’application de l’avantage fiscal Girardin.

Inscrivez sur notre plateforme dédiée au Girardin Agricole et réduisez l’impact de votre impôt de 20% en lui donnant du sens !